Surmonter la perte d’un être cher

By Bonney Elliott on May 5 / 2017

[Cancer, Cancer Coaching]Comments

Surmonter la perte d’un être cher est extrêmement difficile. Voici quelques points à considérer lorsqu’une personne qui vous est chère est en deuil :

Le deuil peut être écrasant. En plus de la montagne russe intense d’émotions qui vient avec la perte d’un proche, d’innombrables arrangements d’ordre pratique doivent être pris et plusieurs tâches doivent être réalisées. Plutôt que de formuler une offre pleine de bonnes intentions mais vague, comme « Fais-moi savoir si je peux faire quelque chose », soyez concret(e) : « Je suis libre samedi et j’aimerais t’aider à faire du travail à l’extérieur pour quelques heures. »

Une personne en deuil peut se sentir seule. Une fois les rituels formels du deuil observés, ceux et celles qui étaient les plus près de la personne décédée peuvent se sentir très seuls. Il se peut que leur cercle social ait rétréci durant les mois où ils prenaient soin de leur proche. Communiquez avec eux régulièrement pour leur faire savoir que vous vous souciez d’eux.

Le deuil peut être épuisant. Les personnes en deuil pourraient avoir moins de temps et d’énergie pour les activités que vous pratiquez habituellement ensemble. Elles pourraient être plus ouvertes à vous rencontrer dans leur quartier pour un café et une marche au soleil, que d’avoir à participer à un grand événement social.

Le deuil vient habituellement par vague. Après le tsunami initial qu’est la perte de l’être cher, les vagues qui suivent s’atténuent graduellement, mais peuvent parfois frapper à des moments inattendus. Ne soyez pas surpris(e) ou inquiet(ète) si les larmes de la personne en deuil commencent à couler lorsque vous regardez un film ensemble, que vous visitez un endroit particulier, ou même sans crier gare. Soyez présent pour l’être cher, tout simplement.

Le deuil peut être physique. Les proches aidants tombent souvent malades ou vivent des épisodes d’états chroniques comme d’arthrite ou d’asthme. Encouragez-les à prendre du temps pour eux et à aller chercher les mesures de soutien dont ils ont besoin. Plutôt que d’offrir des fleurs, vous pouvez considérer un cadeau pour les dorloter, comme une journée au spa, des laissez-passer pour un cours de yoga, ou encore la soupe maison qu’ils aiment tant.

Faire son deuil est un processus qui dure toute une vie. Évitez d’essayer de leur remonter le moral ou de les presser à « passer à autre chose ». Le voile du deuil se lèvera le moment venu. Soyez présent(e) lorsque vous le pouvez pour vous remémorer des souvenirs du défunt ou de la défunte, surtout pendant les fêtes et les anniversaires, et lors d’événements marquants à venir, comme les mariages et les remises de diplômes.

Si vous ou une personne qui vous est chère avez du mal à traverser la perte d’un proche, le coaching en matière de cancer pourrait vous aider. Vous pouvez en apprendre davantage sur le coaching en matière de cancer et vous y inscrire en cliquant ici. (Ajouter le lien : https://www.ottawacancer.ca/fr/comment-pouvons-nous-vous-aider/coaching-en-matiere-de-cancer/coaching/) Vous trouverez peut-être du réconfort, des contacts et des outils pratiques pour faire votre deuil en participant à un groupe de deuil comme le groupe Les prochaines étapes, offert ici, à la Fondation du cancer de la région d’Ottawa.

Back to Blog Listing