Cancer et relations : surmonter les nombreux défis

By Mélina Ladouceur on February 7 / 2020

[Aidants naturels, Cancer, Cancer @fr, Cancer Coaching, Caregivers, Coaching en matière de cancer, Families, Familles]Comments

Unsplash - Couple Holding Hands

En tant que coach en matière de cancer, j’ai la chance d’assister à quelque chose de vraiment incroyable chaque fois que je rencontre mes clients. Alors qu’ils vivent l’une des expériences les plus difficiles de leur vie, mes clients vont puiser en eux un type de courage dont ils ignoraient peut-être même l’existence.

Le cancer fait peur. Je le vois chaque jour dans les yeux des patients, de leurs proches aidants et de leur famille. Ils ne savent pas à quoi s’attendre et se demandent à quoi ressemblera maintenant leur vie. Avoir le cancer signifie souvent plus de temps passé à des rendez-vous médicaux, des effets secondaires qui peuvent dégrader la qualité de vie et, globalement, une expérience qui peut nous changer et changer les relations que nous entretenons avec nous-mêmes et nos proches.

De nombreux conjoints et partenaires se demandent souvent ce qu’ils pourraient dire ou faire pour aider. Nombreux sont ceux qui font appel à un coach en matière de cancer pour les aider à prendre confiance en eux et à soutenir leur conjoint. Il peut être extrêmement difficile de savoir quoi dire lorsque la personne que vous aimez vit quelque chose de si difficile et qui change une vie.

Pour les couples qui sont touchés par le cancer, la dynamique de la relation peut changer, tout comme les rôles et responsabilités de chacun au sein même de cette relation. Les patients peuvent être confrontés à des défis physiques, comme les effets secondaires des traitements, et peuvent éprouver un large éventail d’émotions, comme le deuil de « leur vie d’avant ». Il est possible qu’en faisant le point sur leurs rêves et leurs espoirs pour le présent ou l’avenir ils se disent : « Je ne suis pas là où je pensais être ». Malheureusement, de nombreux jeunes mariés, nouveaux parents, retraités ou couples qui entrent dans une nouvelle phase de leur vie sont soudainement frappés par un diagnostic de cancer et se demandent « Comment pouvons-nous surmonter cela ensemble? Est-il possible d’en sortir encore plus forts et plus unis? »

La réponse est oui, il est très possible de grandir ensemble dans une situation difficile comme la lutte contre le cancer. Voici quelques-uns des outils et des stratégies qui ont aidé un grand nombre de mes clients au fil des ans.

Communiquez ouvertement. La communication est vitale dans toutes nos relations, mais parfois, lorsqu’une personne est confrontée à un cancer, des choses restent non-dites. Les patients craignent parfois de paraître égoïstes ou d’aborder un sujet particulièrement difficile. Les conjoints n’admettent pas ouvertement qu’ils ont peur ou qu’ils sont en colère à propos de ce qui se passe, et peuvent plutôt l’exprimer en faisant des commentaires ou en adoptant certains comportements.

Un exemple de mauvaise communication qui m’a été transmis concerne un couple dont la femme suivait un traitement contre le cancer et dont le partenaire a cessé d’être intime avec elle par crainte qu’elle ne le veuille pas puisqu’elle ne se sentait pas bien. Malgré les bonnes intentions du partenaire, la femme a fini par penser tranquillement que son conjoint ne la trouvait plus désirable après son opération du cancer du sein. Comme vous pouvez le voir, lorsque nous ne communiquons pas ouvertement, nous ratons des occasions de mieux comprendre ce que notre conjoint ressent et ce qu’il attend de nous.

Trouvez du temps pour faire les choses que vous aimez. Il n’est peut-être pas facile de trouver le temps et l’énergie nécessaires pour des « sorties de couple » régulières pendant le traitement du cancer, mais passer du temps de qualité ensemble à faire des choses que vous aimez tous les deux peut vous aider à rester en symbiose et à vous évader des moments plus lourds. Vos sorties pourraient commencer à prendre une tournure un peu différente, alors n’ayez pas peur d’être créatifs : réservez un peu de temps pour vous deux et trouvez des activités qui correspondent à vos intérêts et à votre niveau d’énergie (même si cela signifie rester à la maison et regarder un film).

Rappelez-vous comment vous avez su faire face aux difficultés dans le passé. De nombreux couples possèdent de solides compétences en matière d’adaptation et de résolution de problèmes, qu’ils peuvent mettre à profit pour relever n’importe quel défi, éventuellement sans même s’en rendre compte. Prenez un moment pour regarder en arrière et réfléchir à la façon dont vous avez surmonté les situations difficiles à deux dans le passé : comment avez-vous réussi à maintenir une relation solide et à faire de vos besoins personnels et de ceux de votre partenaire une priorité? Qu’il s’agisse d’une perte d’emploi, d’une fausse couche ou d’autres choses, nous avons tous connu des moments difficiles, et il peut être utile de réfléchir aux stratégies que vous et votre partenaire avez utilisées par le passé pour surmonter vos difficultés et vous relever.

Faites un plan et mobilisez votre réseau de soutien. Parfois, les conjoints ont tendance à tout prendre en charge lorsque leur partenaire est dans le besoin. Cependant, il peut être assez accablant pour une seule personne de s’occuper de tous les repas, les rendez-vous, les tâches ménagères, la garde d’enfants, les courses et les autres responsabilités. Cela peut facilement conduire à l’épuisement et peut certainement nuire à la relation. Pensez plutôt à planifier les traitements à venir, et réfléchissez à un moyen pour les autres membres de la famille et de votre réseau de soutien étendu de vous aider et de travailler ensemble.

Préservez l’intimité. L’intimité ne se limite pas au sexe. Les quatre dimensions de l’intimité comprennent les intérêts physiques, conversationnels, émotionnels et partagés. Assurez-vous de continuer à vous concentrer sur votre relation et à communiquer ouvertement, et maintenez en vie les parties de votre relation qui comptent le plus pour vous. Faites tout ce qui vous semble bon pour vous et votre partenaire, et ce avec quoi vous vous sentez à l’aise. Par exemple, si vous ressentez des effets secondaires d’ordre sexuel et qu’il est important pour vous de les traiter, mentionnez les difficultés que vous rencontrez à un professionnel de la santé comme votre fournisseur de soins primaires ou votre oncologue. Renseignez-vous par rapport à vos préoccupations précises et à tout ce que vous voulez savoir sur l’impact que le cancer peut avoir sur votre sexualité. Il peut également être utile de consulter un conseiller en relations ou un sexologue.

Obtenez de l’aide si vous en avez besoin. Vous n’avez pas à faire face à vos difficultés seuls. Vous devrez peut-être faire preuve d’un peu de courage au début, mais en parlant à un conseiller ou à un thérapeute, vous franchissez une grande étape en vue de surmonter les émotions difficiles que vous pouvez ressentir, ou d’aider à maintenir une relation solide lorsque la vie vous prend de court. Il est important de prendre soin de vous tout au long de ce processus et d’aborder les sentiments qui peuvent surgir, ainsi que la façon dont le cancer peut avoir un impact sur votre estime de soi, votre image corporelle et votre vision de l’avenir. Les couples peuvent également consulter un conseiller pour s’assurer qu’ils communiquent bien et qu’ils relèvent ensemble les défis auxquels ils sont confrontés.

Si, à tout moment, vous vous inquiétez de la façon dont le cancer peut avoir un impact sur votre relation, je vous invite à parler de vos besoins aux membres de votre équipe de soins. Vous pouvez également visiter le site ottawacancer.ca/rencontrer-un-coach pour vous inscrire au programme de coaching en matière de cancer, où votre coach pourra vous aider à créer un plan qui vous permettra de vous concentrer sur ce qui compte pour vous, et de passer de votre situation actuelle à celle que vous souhaitez vivre.

Back to Blog Listing