Championne et chercheuse clinicienne Dre Johanne Weberpals

By Cancer Foundation on March 7 / 2017

[Cancer, Coaching en matière de cancer, Essaies cliniques, Événements, News]Comments

La Dre Johanne Weberpals voit la recherche sur le cancer d’un tout nouvel œil ces jours-ci. Après que son père a reçu un diagnostic de cancer et qu’il ait subi son traitement, elle dit qu’elle a appris beaucoup du témoignage personnel qu’il a fait sur les traitements qu’il a reçus et les effets que ces traitements ont eus sur sa vie quotidienne.

« Je pense que ça vous touche personnellement lorsque vous voyez une personne que vous connaissez passer à travers un diagnostic », explique-t-elle. « Il a été en mesure de me décrire de manière très franche ce qu’il ressentait et comment il percevait les renseignements qu’on lui donnait. Cela a réellement changé mon point de vue, et j’étais en mesure de voir les choses différemment pour moi, et mes patientes. »

En tant que chirurgienne et médecin clinicienne, la recherche de la Dre Weberpals est axée sur les cancers gynécologiques, sur l’étude des tumeurs à l’échelle moléculaire afin de voir s’il existe certains comportements dans leur composition biologique qui pourraient les faire réagir différemment à certains traitements.

« Il existe un réel besoin de faire davantage de recherches fondamentales et translationnelles sur les cancers gynécologiques afin que nous puissions mieux comprendre ces tumeurs, explique-t-elle, et mieux comprendre quels nouveaux médicaments seraient plus efficaces pour une patiente. Cela nous permettrait de donner aux patientes une thérapie qui a les meilleures chances de succès et d’éviter de leur donner un traitement qui a peu de chances de fonctionner, tout en évitant ainsi les possibles effets secondaires. Voilà la clé de la médecine personnalisée. »

Elle a toujours trouvé que la cancérologie était un domaine très intéressant, car elle croit qu’il y a encore beaucoup de choses à découvrir et de mystères à percer.

« Dans le domaine de l’oncologie, il y a encore beaucoup de choses que nous ne savons pas, un nombre infini de choses à découvrir », dit-elle. « Nous parlons d’un jour guérir le cancer, mais je crois également que les petites étapes que nous avons franchies dans la compréhension des cancers féminins au cours des 5 à 10 dernières années ont eu un effet considérable. Nous sommes maintenant en mesure d’offrir de nouvelles thérapies aux patientes par l’entremise d’essais cliniques, et nous voyons des résultats incroyables. Un bon exemple est le cancer des ovaires. »

Ces importantes étapes lorsqu’un nouveau traitement est découvert ou lorsqu’une nouvelle combinaison de traitements est découverte sont ce qui garde la Dre Weberpals concentrée sur l’avenir. Son équipe de recherche se concentre sur les gros cancers, comme les cancers des ovaires et de l’utérus, mais également sur les cancers rares qui sont peu connus du public, comme les cancers de la vulve et du col de l’utérus. Tout récemment, ses collaborateurs en pathologie et elle ont trouvé une nouvelle mutation du cancer spinocellulaire de la vulve qui pourrait offrir de nouvelles options en matière d’essais cliniques pour des patientes ayant un cancer de stade avancé.

« Il y a des médicaments que nous utilisons et que nous donnons aujourd’hui aux patientes qui n’étaient pas offerts avant. Les choses se sont améliorées, mais il y a encore beaucoup de choses que nous devons découvrir pour être en mesure de vraiment améliorer le pronostic d’une patiente », dit-elle. « Une bonne compréhension de la biologie de la tumeur aidera les chercheurs et les médecins cliniciens à savoir comment traiter un cancer d’une manière plus efficace. »

Elle croit qu’au cours des dix prochaines années il y aura des progrès considérables quant aux connaissances sur la façon dont les patientes atteintes d’un cancer gynécologique répondront à une nouvelle classe de médicaments, et ce travail sera un avantage direct tiré de la recherche et des essais cliniques réalisés ici même dans notre collectivité.

« Le cancer change les gens, mais chaque jour, nous travaillons afin de découvrir comment minimiser les effets de la maladie et de ses traitements. »

À l’occasion de la Journée internationale de la femme, la Fondation du cancer de la région d’Ottawa honore la Dre Johanne Weberpals et son équipe pour leur travail visant à faire avancer la recherche sur le cancer pour les familles de notre collectivité.

AIDEZ-NOUS À AMASSER DES FONDS EN CHOISISSANT LA DÉSIGNATION « RECHERCHE » QUAND VOUS FAITES VOTRE DON.

Back to Blog Listing