Comment parler de votre diagnostic de cancer avec vos enfants

By Mélina Ladouceur on March 3 / 2015

[Aidants naturels, Cancer, Cancer @fr, Cancer Coaching, Caregivers, Coaching en matière de cancer, Familles, Non classifié(e)]Comments

L’une des conversations les plus difficiles pour tout parent est celle où l’on doit informer ses enfants d’une mauvaise nouvelle. Lorsque vous recevez un diagnostic de cancer, vous devez non seulement faire face au choc que représente ce diagnostic et à vos propres peurs et questions, votre esprit passe ensuite aussi aux personnes qui vous entourent, par exemple votre famille, votre conjoint et vos jeunes enfants. J’ai connu de nombreux patients qui, après avoir pris connaissance de leur diagnostic, se sont tournés vers l’un de nos coachs en matière de cancer afin de recevoir le soutien et les conseils nécessaires à l’annonce de cette nouvelle auprès de leurs enfants.

Certains parents ont peur de la possibilité de voir s’accroître leurs inquiétudes s’ils informent leurs enfants. Il est tout naturel de vouloir protéger ses enfants; cependant, votre enfant pourra mieux affronter votre maladie s’il reçoit de l’information claire et honnête et si vous faites preuve de transparence au lieu de vous faire avare d’informations. Les enfants ont une intuition remarquable : ils savent si quelque chose ne va pas et décèlent le stress et l’angoisse de leurs parents.

Une bonne façon de procéder est de penser au message le plus important que vous voulez communiquer à votre enfant et de cerner ce que vous voulez qu’il sache. Décidez d’un moment où vous pourrez parler à vos enfants où vous pourrez tous vous rassembler dans un endroit familier, par exemple votre demeure, et où vous aurez le temps de répondre aux questions. L’idéal est aussi qu’un autre adulte soit présent, comme un conjoint, un parent ou un ami intime.

Demandez à votre enfant ce qu’il sait ou ce qu’il comprend quant à votre situation. Les enfants entendent parfois les conversations entre adultes qui se déroulent derrière des portes closes, faisant en sorte qu’ils en savent déjà peut-être beaucoup. Il est important d’utiliser un langage simple, mais juste, et d’employer des mots comme « cancer » et « tumeur ». Décrivez les traitements de la manière la plus simple possible, sans donner trop de détails, car cela peut être bouleversant.

Les enfants ont aussi besoin d’être rassurés et de savoir qu’ils n’ont en aucun cas causé le cancer et qu’ils ne peuvent pas attraper votre cancer. Donnez aux enfants le temps de poser des questions et de discuter de leurs sentiments. Préparez-vous à ne pas avoir de réponses à offrir. Il est tout à fait acceptable de répondre « Je ne sais pas. Je vais essayer de m’informer et je t’en donnerai des nouvelles. » Les enfants ont besoin d’une routine pour s’épanouir et il est important qu’ils sachent que leur vie pourrait changer une fois les traitements entamés, et qu’ils connaissent le type d’effets secondaires que pourrait vivre leur parent.

Après cette conversation initiale, demeurez ouvert et disponible afin que vos enfants sachent qu’ils peuvent vous parler de leurs sentiments et vous poser des questions. Explorer des livres de contes et des sites Web pour enfants devant affronter le cancer d’un parent pourrait aussi aider votre enfant à reconnaître et à exprimer ses sentiments concernant votre diagnostic de cancer.

Si vous ou des membres de votre famille êtes touchés par le cancer, il est important que vous sachiez que vous pouvez vous adresser à l’un de nos coachs en matière de cancer en tout temps pour obtenir plus d’information, du soutien et des conseils pratiques. Pour en savoir plus, visitez le www.ottawacancer.ca.

Mélina Ladouceur
Coach en matière de cancer

Back to Blog Listing