Les survivants au cancer surmontent la dysfonction cognitive

By Cancer Foundation on December 7 / 2016

[Cancer Coaching, Coaching en matière de cancer]Comments

Si vous célébrez les Fêtes, vous avez probablement des milliers de choses en tête. Peut-être devez-vous décorer votre maison, planifier un festin, acheter des cadeaux, passer du temps avec vos enfants, rentrer le tuyau d’arrosage et sortir les pelles… C’est un temps de l’année très occupé!

Et maintenant, imaginez qu’en ce moment, pendant la période la plus occupée de l’année, votre cerveau commence à fonctionner différemment qu’avant. Imaginez que vous ne vous sentiez pas aussi vif d’esprit qu’avant. Vous avez de la difficulté à vous concentrer sur vos tâches. Vous oubliez des choses : des noms, des dates, des mots. Vous avez de la difficulté à réaliser plusieurs tâches à la fois.

À quel point est-ce que ça peut être effrayant? À quel point la vie quotidienne deviendrait-elle plus difficile?

Ça s’appelle la dysfonction cognitive, et c’est un défi courant et débilitant qui affecte les personnes touchées par le cancer.

Plusieurs facteurs peuvent affecter les fonctions cognitives des survivants du cancer : la chimiothérapie, le stress, la fatigue, l’hormonothérapie, la chirurgie, et même la maladie elle-même. Les symptômes peuvent avoir des incidences sur tous les aspects de la vie, passant de la prise de décisions et du rendement, ce qui peut avoir un impact sur le travail et le revenu, à la confiance en soi, l’humeur, les relations, la capacité de conduire un véhicule, et la perception de soi d’une personne. Les survivants ressentent une véritable peur que les choses ne s’améliorent jamais.

Mais grâce à vous, la Fondation du cancer est là pour offrir aux survivants de la région un atelier qui les aide à surmonter les obstacles de la dysfonction cognitive.

Nous avons rencontré les participants à la fin de leur atelier, et ils dégageaient de l’assurance. Le groupe de l’atelier peut être très encourageant, alors que les participants apprennent que le problème ne vient pas de leur esprit, mais qu’il s’agit plutôt des symptômes d’une maladie et de son traitement. Ils avaient appris des stratégies visant à améliorer leur mémoire et leur humeur et à gérer des tâches, ce qui peut accélérer le rétablissement. Une participante a appris à se concentrer sur une tâche et sur une étape à la fois. Alors que son taux de réussite augmentait, son sentiment d’accomplissement et son estime de soi s’amélioraient. Une autre participante a appris des stratégies afin de pouvoir maintenir le niveau d’organisation requis dans le cadre de son travail scientifique.

L’atelier sur la dysfonction cognitive (« Brain Fog ») fait partie d’un ensemble d’ateliers de coaching et de bien-être en groupe offerts à la Fondation du cancer. Et ces ateliers existent grâce à votre soutien à l’égard de la Fondation. Vous veillez à ce que des familles touchées par le cancer dans la région puissent avoir accès à des programmes qui amélioreront leur vie.

« Les cours que j’ai suivis ici », a dit une participante, « m’ont redonné vie. »

VOUS avez aidé à lui redonner vie. Merci! Et joyeuses fêtes!

Back to Blog Listing