Le coaching en matière de cancer aide Lisa à trouver un nouvel équilibre travail-vie

By Cancer Foundation on May 27 / 2016

[Actualités, Cancer, Cancer, Cancer Coaching, Coaching en matière de cancer, Familles, News]Comments

Lisa Yull a toujours fait passer ses proches avant elle. En tant que mère célibataire de deux adolescentes, ses filles ont toujours été sa priorité. Cette habitude de vie s’est poursuivie même après avoir reçu un diagnostic du cancer du côlon.

Le diagnostic initial du cancer du côlon est tombé tout juste avant Noël 2010. Les nouvelles ont été difficiles à prendre, mais Lisa voulait être forte pour ses filles. Elle a donc décidé de commencer les traitements après les Fêtes seulement. Lorsque son cancer a récidivé quatre ans plus tard et que l’opération a été fixée pour le 2 décembre, Lisa a préparé tout ce qui touche à la période des Fêtes à l’avance pour que ses filles ne manquent de rien.

Puis, Lisa a tenté de faire passer les autres avant elle lorsqu’elle est retournée au travail pour la GRC. Toutefois, la tâche s’est avérée beaucoup plus difficile que prévu. Un mois après son retour, elle a réalisé que de retourner au travail à temps plein était trop ardu pour elle.

« Tous les effets du cancer ont semblé se manifester ensemble. C’était comme si tout autour de moi s’effondrait en même temps, » dit-elle.

Physiquement, le rétablissement a été difficile, mais les barrières mentales ont été toutes aussi éprouvantes à surmonter. Par chance, Lisa est passée à la Fondation du cancer de la région d’Ottawa. Elle se souvient de l’aide qu’elle y a reçue après son premier diagnostic. Lisa a alors su ce qu’elle devait faire. Elle a fixé un rendez-vous avec un coach en matière de cancer.

« Mon coach m’a mise au défi de chercher à me fixer des objectifs, plutôt que d’en fixer pour tous les autres. Je m’efforce beaucoup à veiller à ce que tout le monde autour de moi se porte bien, et je m’oublie, dit Lisa. Mais si je ne prends pas soin de moi, je ne serai pas en mesure de prendre soin des autres. »

Grâce au coaching, Lisa a appris l’importance de ralentir et de s’accorder la priorité.

À la suggestion de son coach, Lise s’est jointe au programme Travail et survie au cancer de la Fondation du cancer, conçu pour aider les clients à naviguer les défis d’ordre physique et mental posés par le retour au travail après avoir subi un traitement contre le cancer. Lors de ces séances, non seulement elle a reçu du soutien des coachs en matière de cancer, mais elle a également gagné en compréhension grâce à l’expérience d’autres survivants étant retournés au travail.

« J’avais l’habitude de porter un costume professionnel, des talons hauts et des bas de nylon, mais j’en suis maintenant incapable. Lorsque j’en ai fait mention au groupe, une autre femme a dit, moi aussi! Et c’est immédiatement que nous avons découvert cette connexion, ce point commun. C’est un peu absurde, mais en fait, ce ne l’est vraiment pas. »

Depuis, Lisa fait une transition plus graduelle vers son milieu de travail, et grâce au soutien de son employeur et de ses collègues, elle le fait comme elle l’entend.

« Les gens avec qui je travaille à la GRC sont fantastiques. Ils prennent toutes les mesures d’adaptation dont j’ai besoin. »

Les programmes de coaching en matière de cancer ne peuvent être offerts par la Fondation du cancer que grâce au soutien des généreux donateurs comme vous. Merci de donner aux clients, comme Lisa, les conseils et les ressources dont ils ont besoin lorsqu’ils font face au cancer.

Lisa adopte maintenant l’attitude selon laquelle aller de l’avant, au travail et dans la vie, ne signifie souvent que de gérer les choses d’un point de vue différent.

« Je lutte, je prospère et je vis bien. Je vis différemment, c’est tout. »

Voir Lisa en vidéo

 

 

Back to Blog Listing