Se préparer à un rendez-vous médical

By Bonney Elliott on February 5 / 2018

[Aidants naturels, Cancer, Cancer, Cancer Coaching, Caregivers, Coaching en matière de cancer]Comments

En tant que coach en matière de cancer, je travaille avec des personnes qui vivent avec le cancer et avec leurs proches afin qu’ils regagnent un sentiment de contrôle après avoir reçu un diagnostic de cancer. Une question posée fréquemment : Quelle est la meilleure façon de se préparer pour un rendez-vous médical? Voici quelques conseils pour réduire votre stress et utiliser au mieux votre temps avec un spécialiste très occupé :

  1. Planifiez votre temps afin d’arriver tôt, que vous preniez votre voiture ou le transport en commun, ou que quelqu’un d’autre vous y conduise. Négocier les conditions routières et le trafic, trouver un stationnement, ou encore vous retrouver dans l’hôpital vous prendra inévitablement plus de temps que prévu. Arriver à destination en étant pressé par le temps pourrait ajouter du stress, et vous pourriez par conséquent avoir plus de difficulté à être présent à la discussion.
  2. Prévoyez du temps pour respirer après le rendez-vous. Évitez d’avoir à vous dépêcher à retourner au travail ou à la maison immédiatement après votre rendez-vous, si possible. Vous risquerez moins de vous inquiéter si votre médecin est en retard, et il se peut que le stress et la précipitation vous fatiguent plus que prévu. Pensez à un plan de rechange, par exemple, pour les enfants qui doivent être ramassés après l’école.
  3. Pensez à l’avance aux questions que vous voulez poser. Choisissez les trois principales questions auxquelles vous devez absolument obtenir des réponses et écrivez-les à l’avance. Envisagez de communiquer votre liste à votre professionnel de la santé dès le début du rendez-vous, avant que les sujets de conversation dévient.
  4. Faites le suivi de vos symptômes entre les rendez-vous. Utilisez un système simple, comme la page du mois d’un calendrier, afin d’y noter le moment, la durée et l’intensité des symptômes pertinents à vos soins médicaux, comme la douleur, la qualité du sommeil, l’appétit et l’humeur, et l’utilisation des médicaments à prendre au besoin. Cette mesure vous aidera à répondre aux questions et à résoudre les problèmes avec votre praticien de la santé.
  5. Faites également le suivi de ce qui va bien. Notez vos succès et les façons positives de relever les défis auxquels vous êtes confronté. Si vous avez trouvé un excellent site Web, un groupe de soutien, ou un physiothérapeute, faites le savoir aux membres de votre équipe de santé. Ceux-ci ne connaissent peut-être pas toutes les ressources offertes dans votre collectivité.
  6. Préparez-vous à ce que vous allez voir, entendre et sentir en attendant pour votre rendez-vous médical, ainsi qu’à l’ennui que vous ressentirez peut-être. Regarder maintes fois votre montre, compatir avec les autres patients qui ne semblent pas bien aller, ou imaginer les pires scénarios à propos de votre propre santé ajoutera à votre stress. Ayez un plan pour gérer l’attente.
  7. Envisagez d’apporter une trousse de survie pour la salle d’attente. Mettez-y une activité pour garder vos mains et votre esprit occupés, comme le tricot, un jeu de mots croisés, ou une tablette. Ajoutez une bouteille d’eau, une collation, même une carte-cadeau prépayée pour le café de l’hôpital; de la lecture légère et intéressante; de la musique calme ou un podcast à écouter ainsi qu’une bonne paire d’écouteurs; un vêtement chaud supplémentaire pour vous réchauffer s’il y a des courants d’air froid ou l’air conditionné; du baume à lèvres et de la lotion hydratante; et un chargeur pour votre cellulaire. N’oubliez pas d’apporter tous les médicaments que vous pourriez devoir prendre.
  8. Travaillez en partenariat avec votre équipe de soins de santé. Prenez quelques instants pour établir des liens humains avec votre praticien avant de passer aux choses sérieuses. Gardez un contact visuel, présentez-vous et présentez toute personne qui vous accompagne pour vous soutenir, donnez une poignée de main si vous êtes à l’aise de le faire, ou demandez au praticien comment se passe sa journée. Un peu de gentillesse vous mènera loin.
  9. Accordez toute votre attention au rendez-vous. Laissez les bébés et les enfants avec un gardien si possible, car leurs besoins peuvent être une distraction. Fermez votre cellulaire. Prenez une grande respiration avant de commencer la conversation. Faites savoir immédiatement à votre praticien de la santé si des symptômes comme la douleur, la fatigue, un niveau élevé d’anxiété, ou la dysfonction cognitive liée au cancer nuisent à votre capacité de vous concentrer sur ce qu’il dit.
  10. Assurez-vous de comprendre le plan de soins. Demandez des précisions lorsque des phrases ou des mots sont nouveaux. Écrivez les choses au fur et à mesure. Prenez votre temps pour signer tout formulaire de consentement. Résumez votre compréhension de ce qui se passe et du plan pour les prochaines étapes afin que votre praticien de la santé puisse mettre les fausses idées au clair.
  11. Gardez la conversation en vie. Prenez la carte professionnelle de vos fournisseurs de soins, et veillez à demander la meilleure façon de transmettre des questions ou des préoccupations urgentes qui pourraient survenir avant votre prochain rendez-vous. La plupart des professionnels de la santé n’ont pas d’objection à répondre à un bref courriel ou appel de suivi. S’ils ne sont pas en mesure de le faire directement, un infirmier assigné aux patients ou leur réceptionniste le fera pour eux.
  12. Emmenez une deuxième paire d’oreilles. Les travailleurs des soins de santé occupés parlent souvent très vite et pourraient utiliser plusieurs acronymes et un jargon médical. Même l’information qui semble avoir plein de sens pourrait demander des précisions plus tard. Ne sous-estimez pas la difficulté d’absorber et de retenir tout ce que vous entendrez, surtout dans le cas d’un diagnostic de cancer. Que vous soyez très habitué avec le langage médical, ou que vous n’ayez eu à accéder au système de soins de santé que très rarement auparavant, il pourrait être utile d’être accompagné par une personne de soutien. Demandez-lui de prendre des notes, ou même (avec la permission de votre professionnel de la santé) de filmer ou d’enregistrer les détails importants.
  13. Demandez un interprète culturel ou en langue des signes si vous en avez besoin, surtout pour les rendez-vous où de grandes décisions doivent être prises quant à votre traitement. Si l’anglais ou le français n’est pas votre première langue, ou que vous avez une déficience auditive, faites-le savoir à l’avance à la personne qui fixe votre rendez-vous. Contrairement à votre cousin ou à votre ami multilingue, les interprètes sont formés précisément pour comprendre la terminologie médicale, et pour veiller à ce que les renseignements exacts ne soient pas perdus à la traduction. La plupart des cliniques prévoiront plus de temps pour les rendez-vous auxquels un interprète est présent.
  14. Conservez un classeur médical et apportez-le avec vous à chaque rendez-vous. Au minimum, le classeur devrait inclure une liste à jour de tout médicament ou supplément prescrits ou sans ordonnance que vous prenez, vos conditions médicales passées et actuelles, ainsi que le nom et les coordonnées de tous les professionnels de la santé qui participent à vos soins. Envisagez de demander des copies papier des résultats médicaux discutés lors de vos rendez-vous et ajoutez-les au classeur.
  15. Apportez votre agenda ou votre calendrier électronique afin d’inscrire les prochains rendez-vous au moment où vous les fixerez. Notez-y l’endroit du rendez-vous, le numéro de téléphone d’une personne-ressource et toutes les directives. Il est facile de perdre les cartes professionnelles, les prescriptions et les demandes d’analyse de laboratoire. Pensez à les agrafer à votre agenda ou à en prendre une photo.
  16. Prenez le temps de vous regrouper après le rendez-vous. Prenez une autre grande respiration, et faites le point avec vous-même. Dès que possible, notez tous les détails que vous ne voulez pas oublier et les plans de suivi. Vous voudrez peut-être prendre un café et faire un compte rendu du rendez-vous avec la personne qui vous soutient ou appeler quelqu’un qui vous est cher avant de vous rendre à la maison, surtout si vous avez reçu de mauvaises nouvelles.

Avez-vous d’autres suggestions ou avez-vous vécu des expériences que vous aimeriez communiquer au sujet de la préparation pour les rendez-vous médicaux? Nous aimerions entendre vos idées et vos suggestions et commentaires.

Back to Blog Listing