Un obstacle de moins pour les résidents de l’ouest de la ville comme Wendy

By Cancer Foundation on August 9 / 2017

[Actualités, Cancer @fr, Cancer Coaching, Coaching en matière de cancer, Familles, News]Comments

Wendy and Joshua

Grâce à votre générosité, Wendy Firth et d’autres survivants du cancer qui habitant dans l’ouest de la ville ont un obstacle de moins à affronter.

« Mon plus jeune est très affectueux, » dit Wendy Firth, mère de deux garçons, Jacob, 9 ans, et Joshua, 11 ans.

« Chaque fois qu’il croit que je ne vais pas bien, il m’embrasse. “Maman, dit-il, on dirait que tu ne vas pas très bien. Un bisou maman, un bisou!” Maintenant je reçois 100 becs par jour! »

Wendy récupère du cancer du sein, diagnostiqué pour la première fois en décembre 2015. Il s’agit du deuxième cancer auquel Wendy a dû faire face. Il y a 14 ans, elle a été traitée pour la maladie de Hodgkin, le cancer des ganglions lymphatiques.

Le traitement et la récupération ont été difficiles pour Wendy et sa famille. « Les bisous sont de plus en plus fréquents, raconte Wendy, mais mon cerveau ne se dirige pas là où Jacob le souhaite. Il veut que je sois la même personne que j’étais avant. »

« Mes enfants sont grandement touchés, car ils ont dû vivre avec une maman qui a dû subir des traitements de chimiothérapie et de radiothérapie et qui a dû être opérée. C’est très difficile de les regarder, car je sais que la façon dont je réagis au traitement change qui ils sont. »

Dans l’espoir d’aider ses enfants à surmonter les obstacles d’avoir un parent atteint du cancer, Wendy a inscrit ses fils au programme CLIMB (Children’s Lives Included Moments of Bravery), offert à la Fondation du cancer grâce à notre communauté de donateurs.

L’atelier CLIMB a changé la donne pour la famille de Wendy.

« Un autre élève avait dit à mon fils : “ne me touche pas, parce que je sais que ta maman a le cancer, et si tu me touches, tu vas me le donner”. Mais grâce à CLIMB, mes fils ont appris que le cancer ne se transmet pas, qu’il est acceptable d’exprimer ses sentiments et de pleurer, et ils savent que maman est n’est malade que pour l’instant, et qu’elle ira mieux. »

Sachant que ses enfants étaient alors mieux encadrés, Wendy a pu se concentrer sur son propre bien-être.

Wendy and Jacob

« La plupart des gens me voient comme Wendy qui a eu le cancer deux fois. Ils ne comprennent pas qui je suis, mais comprennent que je suis une personne malade. J’aimerais qu’on me ne voit pas comme la femme qui a été malade deux fois. »

Par le biais du coaching en matière de cancer individuel et des séances de groupe, notamment les séances Le travail et le cancer, La dysfonction cognitive et Après la cloche, Wendy a pu poursuivre ses objectifs. « Être dans une salle où tout le monde a vécu la même chose, je fais partie de la foule. Ici, je suis comme un humain. »

À travers leur parcours, la famille Firth a toutefois eu à faire face à un obstacle de façon répétée : la distance. Les Firth habitent dans l’ouest de Barrhaven, loin du Centre de cancérologie de L’Hôpital d’Ottawa au campus général ainsi que du Centre Maplesoft de la Fondation du cancer.

« Pendant mon traitement de chimiothérapie, je ne pouvais me rendre aux séances de coaching en matière de cancer par moi-même. Je devais m’y faire conduire, car je n’étais pas en bonne forme. Et pour que mes enfants se rendent au programme CLIMB, j’ai dû demander à d’autres personnes de les y conduire. Il y a encore des jours, même maintenant que le traitement est terminé, où faire de la route est trop difficile. C’est terrifiant, lorsque votre cerveau ne fonctionne pas correctement en raison de la dysfonction cognitive, d’avoir à faire ce genre de long trajet. »

Wendy et ses fils ont été chanceux : les amis de Wendy se sont mobilisés et ont veillé à ce que quelqu’un soit toujours disponible pour conduire Wendy et ses fils, que ce soit à une séance de chimiothérapie ou à un atelier de coaching en matière de cancer.

Toutefois, pour plusieurs personnes qui habitent dans l’ouest de la ville, le coaching en matière de cancer est tout simplement hors de portée.

Jusqu’à maintenant.

Grâce à votre générosité, la Fondation du cancer de la région d’Ottawa offre maintenant le coaching en matière de cancer un jour par semaine durant l’année qui vient, au Beyond Yoga Studio & Wellness Centre, à Kanata.

Grâce aux donateurs attentionnés, les patients atteints du cancer et leurs proches aidants de l’ouest de la ville bénéficient maintenant de tout le soutien, tous les renseignements et toute la compréhension qu’offre le coaching en matière de cancer aux familles comme celle de Wendy.

Le cancer présente de nombreux obstacles, mais grâce à vous, accéder aux soins n’en est plus un. Au nom de tous ceux et celles qui bénéficient de ces services élargis, MERCI!

Pour de plus amples renseignements sur le coaching en matière de cancer offert dans l’ouest de la ville, vous pouvez communiquer avec Joelle au 613-247-3527 ou au jperrier@ottawacancer.ca.

Back to Blog Listing